Sandrine Tarots » Article Tarot » Voyance et intuition : comment les différencier ?

Voyance et intuition : comment les différencier ?

Les termes englobant les dons extra-sensoriels prêtent souvent à confusion, la voyance et l’intuition aussi en font partie. Mais comment peut-on les différencier ? Cet article fera la lumière sur les deux notions avant d’en établir la différence, lisez-le alors.

Qu’est-ce qu’une intuition ?

Une intuition est une sensation commune à tout humain et peut se préciser chez certains. Cette sensation donne à celui ou celle qui la ressent, un genre d’aperçu d’un événement ou d’une vérité. Ce dernier ne contrôle pas cette sensation, il ne sait pas quand elle frappe ou quand il faut la stopper. Il ne perçoit pas non plus la vérité de façon limpide ce qui le place dans une position douteuse. Certains ont appris à faire confiance à leur intuition et cela vient souvent après certaines répétitions.

Certains proverbes mettent bien en exergue cette sensation. Ainsi, nous avons « Avoir de l’intuition », « suivre son cœur ou suivre son intuition ». Le terme qui s’en rapproche le plus est l’instinct, mais s’en diffère par le fait que ce dernier est intimement lié à l’auteur de la sensation. Or, l’intuition est souvent liée à un événement faisant intervenir l’auteur de la sensation ou qu’il soit présent.

Qu’est-ce que la voyance ?

La voyance est la pratique de l’art divinatoire par un professionnel ou non. D’ailleurs, pour quelqu’un qui s’en sert à but lucratif, le terme d’extralucide est plus approprié. Certains ont appris à faire confiance à leur intuition et cela vient souvent après certaines répétitions. Cet art associe de même certaines sciences qui relèvent plus du spiritualisme que du tangible. C’est à cet effet que l’art divinatoire regroupe des sciences comme la cartomancie, l’onirisme, la chiromancie.

L’art divinatoire fait appel aussi aux ancêtres ou aux éléments de la nature, quand elle ne recourt pas uniquement aux capacités du voyant. En outre, un autre facteur caractéristique du voyant est qu’il en fait son métier. Ainsi, il se dote d’attirail, lui permettant de la pratiquer aisément. Un voyant qui voit dans l’avenir par exemple se sert d’un cristal magique pour y arriver aussi facilement. L’art divinatoire fait appel aussi aux ancêtres ou aux éléments de la nature, car elle ne recourt pas uniquement aux capacités du voyant. Parmi les arcanes, il y a les incantations, la position du corps, les vêtements typiques

Quelle est la différence entre ces deux notions ?

Comparé, celui qui a de l’intuition à celui qui est voyant revient à comparer un amateur à un vétéran. La différence première de ces deux notions est la non-maîtrise du don par l’intuitif et la petitesse de son don face au voyant. Métaphoriquement, cela revient à mettre un malvoyant et un homme avec une excellente vue et de leur demander, ce qu’ils voient. Il n’existe pas vraiment de repère chronologique quant à la primauté de l’apparition des dons chez l’un ou l’autre.

Mais, il est prouvé que le voyant cultive son don pour en atteindre la pleine possession de leur outil de travail. De plus, la professionnalisation¬ du voyant concurrence celle du Médium et attire les foules. La preuve est la structuration de leur corps de métier, jusqu’à en trouver des voyants en ligne. Par contre, l’intuition et l’intuitif ne peuvent se muer en corps de métier. Pour finir, il n’est pas exclu qu’un voyant dispose d’une bonne dose d’intuition.