Sandrine Tarots » Dons ésotériques » Pratiques occultes : les différents courants ésotériques

Pratiques occultes : les différents courants ésotériques

Le terme « ésotérisme » a été évoqué pour la première fois en 1828, dans l’hexagone par Jacques Matter, dans son histoire critique du gnosticisme, selon l’historien Jean-Pierre Laurant en 1992. Il désigne un courant de pensée qui ne fait allusion à aucune religion conventionnelle. Plusieurs spécialistes comme Antoine Faivre et Jean-Pierre Laurant vont plus loin en considérant l’ésotérisme comme étant plus qu’une doctrine et essayent d’en comprendre les caractéristiques. Il existe plusieurs courants ésotériques comme : la Rose-Croix, la Franc-Maçonnerie, l’hermétisme, etc.

Qu’est-ce que l’ésotérisme ?

Étymologiquement, le terme « ésotérisme » vient du grec esôteros, qui signifie « enseignement ». Il désigne une éducation particulière et secrète, entretenant un certain mystère dont la primauté est réservée aux individus initiés. Il se différencie du terme « exotérisme », qui est tiré du grec « exo ».

Les « ésotériques » sont des individus initiés. On les appelle donc les « sachants ». Quant aux « exotériques », ce sont des candidats à l’initiation. Ils sont donc des « initiateurs ».  Cette doctrine n’est transmise qu’à des personnes volontaires ayant manifesté l’intérêt de comprendre plus profondément les mystères d’une discipline tout en gagnant la confiance des maitres. Ces connaissances restent strictement interdites aux personnes non initiées.

La Franc-maçonnerie

ésotérisme-Franc-maçonnerie

Elle fait partie des plus grands courants ésotériques existants dans le monde. Elle tire ses origines de la corporation des maçons du moyen âge. Sa tradition tire sa source des légendes qui remontent à l’Égypte antique. Le siècle des Lumières a été le témoin de la naissance de la franc-maçonnerie basé sur des valeurs philosophiques et ésotériques.

Connu de nom à l’échelle mondiale, il est difficile de savoir ce qui s’y passe, excepté les membres. On lui attribue la promotion de la fraternité, de la démocratie et de bien d’autres valeurs. Elle entretient des liens étroits avec le pouvoir politique dans plusieurs pays à travers le monde et surtout en Afrique comme au Gabon.

La Rose-Croix

Connue sous le sigle A.M.O.R.C, la Rose Croix est une organisation philosophique avec des visions traditionalistes. Elle est non religieuse et apolitique. Elle est accessible à tout individu, homme et femme sans distinction de race, de confections religieuses, de statut social, de nationalité.

Au-delà de l’enseignement de la philosophie qui semble être sa mission principale, la Rose-Croix mène une quête spirituelle sans pour autant avoir des visées religieuses. Cette quête est plus basée sur l’étude des différentes lois divines et sur la manière dont elle se manifeste. Elle s’attèle à œuvrer pour un monde plus sûr. Son but n’est pas d’utiliser les enseignements comme moyen d’enrichissement intellectuel, mais plutôt d’éveiller les consciences pour une meilleure réalisation de soi.

La Rose croix est présente dans beaucoup de pays à travers diverses grandes lodges. En cela, elle se présente aujourd’hui comme un mouvement cosmopolite représentant toute l’humanité. Les adeptes du mouvement essayent de percer les mystères de l’univers pour éventuellement améliorer le monde.